Le climat de sécurité qu'offre Cuba aux visiteurs étrangers, un facteur clé pour l'avenir du tourisme

La Havane, 27 juin, (RHC).- José Daniel Alonso, directeur général de développement au ministère cubain du Tourisme, a assuré ce mardi à La Havane que le climat de sécurité que Cuba offre aux vacanciers constitue une garantie pour les investissements étrangers.

Au cours d'une intervention devant les 65 journalistes latino-américains spécialisés qui participent à un séminaire international de tourisme à La Havane, José Daniel Alonso a dénoncé les obstacles que dresse le blocus étasunien au développement touristique cubain.

Washington empêche l'arrivée de capitaux étrangers, finance des campagnes de diffamation et restreint les voyages des ressortissants étasuniens dans notre pays.

Mais, malgré tout cela, le marché touristique connaît actuellement une croissance par rapport à l'année précédente.

« Jusqu'à présent, nous avons signé 95 contrats d'administration avec 21 firmes étrangères. Nous avons enregistré une croissance dans ce domaine. 4 nouvelles entreprises ont entamé cette année leurs opérations à Cuba. Et je voudrais remarquer l'arrivée de groupes hôteliers haut standing. Pour nous, cela est très important pour le développement du tourisme cubain car en ce moment, l'un des grands buts que nous nous sommes fixés est de garantir la qualité des services.»

José Daniel Alonso a d'autre part confirmé que les plans de construction d'hôtels et d'autres ouvrages d'infrastructure liés au tourisme marchent comme prévu.

«Nous avons ajouté de nouveaux projets. Le programme de construction d'immeubles en copropriété a d'ores et déjà 11 partenaires identifiés et les négociations se poursuivent pour deux autres. Avant la fin de cette année, nous devons mettre en place au moins une nouvelle entreprise dans ce domaine. Il y a même des chances pour une autre. En tout cas, je peux vous assurer que tout est fin prêt aussi bien de notre part que de la firme étrangère pour la mise en place d'une entreprise mixte dans la province de Pinar del Rio. C'est là une expression de la confiance que les investisseurs étrangers font à Cuba.»

 

 

José Daniel Alonso a d'autre part indiqué qu'en 2017, Cuba a construit 3 mille 700 nouvelles chambres d'hôtel. Cette année le plan prévoit la construction de 4 mille 600.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up