Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La brigade latino-américaine et caribéenne de solidarité rend hommage à Che Guevara

La Havane, 3 août, (RHC).- La brigade latino-américaine et caribéenne de solidarité avec Cuba a rendu hommage ce jeudi à Ernesto Che Guevara, au cours d'une visite du mausolée qui accueille dans la ville de Santa Clara, les restes de celui que nous appelons chez nous le guérillero héroïque et d'un groupe de ses compagnons morts en Bolivie.

Notre correspondante à Santa Clara a recueilli les impressions de quelques-uns des membres de cette brigade.

Leonel Falcon, Péruvien, a voulu rendre hommage aussi à ses compatriotes qui ont fait partie de la guérilla du Che en Bolivie.

«C'est pourquoi nous avons apporté le drapeau péruvien pour leur dire qu'ils sont toujours dans nos souvenirs et que leur exemple nous a été très utile. J'appartiens à la génération née à la lumière de la Révolution cubaine et élevée dans son exemple ainsi donc, nous sommes engagés à jamais »

Luis Alberto Powell, président du comité de solidarité avec Cuba dans la ville panaméenne de Colon et David Pérez, secrétaire général adjoint du syndicat des journalistes du Panama ont mis en exergue l'importance du Che pour les luttes révolutionnaires dans le monde entier.

«Le Che est un exemple non seulement pour tous les révolutionnaires mais encore pour toutes les personnes éprises d'humanisme. Le Che est un exemple à suivre, c'est un honneur que de pouvoir être ici. J'ai fait mes études ici entre 1976 et 1981. J'ai eu mon diplôme d'ingénieur électronique spécialisé en télécommunications. J'étais venu dans la province de Villa-Clara mais je n'avais jamais visité ce mausolée. Beaucoup de souvenirs me sont venus à l'esprit. Franchement, la solidarité avec Cuba n'est pas une tâche ou un engagement qu'on a voulu contracter, c'est un devoir de tous les révolutionnaires du monde. »


 

« Plus que venir nous promener à Cuba, nous venons connaître la réalité. Je trouve extraordinaire le fait qu'un pays que certains médias accusent de vivre sous une dictature se fixe pour but la modernisation de l'État et la modification de la Constitution qui gardera les principes du socialisme tout en s'adaptant aux temps nouveaux. C'est très intéressant et nous voulons le partager à notre retour avec le peuple panaméen. »

Leila Cárdenas, activiste de la solidarité avec Cuba à Santiago du Chili, s'est dite émue de cette rencontre avec le pays de José Marti et de Fidel Castro.


 

«C'est une émotion parce que c'est le point le plus proche du rêve qui veut qu'un monde meilleur est possible. Nous aimons Cuba sans conditions. Depuis la terre de Salvador Allende nous sentons que nous en faisons partie. S'il le faut, nous donnerons notre sang pour ce pays.»

Les 62 membres de cette brigade ont également visité le site qui commémore l'un des moments clés de la bataille de Santa Clara, fin décembre 1958. Il s'agit du déraillement par la colonne de l'Armée rebelle commandée par le Che du train blindé expédié en renfort des militaires qui combattaient les révolutionnaires dans l'est de notre pays.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6367883

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 2914
  • Aujourd'hui: 3316
  • En ligne: 160
  • Total: 6367883