Miguel Diaz-Canel encourage les Cubains résidant à l'étranger à se prononcer sur le projet de Constitution

La Havane, 29 sept. (RHC).- Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a encouragé nos compatriotes résidant aux États-Unis à se prononcer sur le projet de Constitution, un geste, a-t-il relevé qui contribuera à l'amélioration et au développement du pays.

Au cours d'une rencontre au siège de la mission permanente de Cuba auprès de l'ONU, le Chef d'État cubain a souligné que le processus de consolidation des liens entamé il y a 40 ans entre Cuba et ses ressortissants résidant à l'étranger a un caractère irréversible.

«Aujourd'hui, tout comme en 1978, notre gouvernement a la volonté d'établir un dialogue franc et large avec nos compatriotes à l'étranger sur la base du respect mutuel, du respect de la souveraineté et de l'indépendance de Cuba et avec pour engagement de mettre fin au blocus injuste imposé à notre pays.»

Miguel Diaz-Canel a qualifié de preuve de bonne volonté de la part du gouvernement cubain la possibilité ouverte aux Cubains résidant à l'étranger d'exprimer leurs opinions et de présenter leurs suggestions sur le projet de Constitution.

«Nous n'oublierons jamais l'occasion que vous nous avez fournie aujourd'hui de nous rapprocher de vous ici, dans la même ville où les émigrés cubains ont donné à José Marti, le titre d'Apôtre de Cuba. Les semaines et les mois à venir nous réservent la création d'une nouvelle loi des lois que vous devez enrichir aussi avec vos analyses et contributions. Ensemble, nous allons réaliser l'idéal de José Marti d'une République avec tous et pour le bien de tous.»

Le président cubain a d'autre part annoncé que pour la première fois Cuba espère accueillir cette année plus d'un demi-million de Cubains résidant aux États-Unis.

 

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up