Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le tourisme et les investissements étrangers au centre d'une réunion du conseil des ministres

La Havane, 16 oct. (RHC).- Le Chef d'État et du Conseil des ministres de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a présidé une réunion de son cabinet centré sur le tourisme et les investissements étrangers, deux secteurs clés pour le développement de notre pays, ainsi que les télécommunications.

Miguel Diaz-Canel a plaidé pour l'intégration de tous les secteurs productifs au développement du tourisme pour que ce dernier devienne, comme on le veut la locomotive de l'économie nationale.

«A chaque mois, nous allons demander à un organisme ses plans. En tout premier lieu pour voir d'une façon critique ce que nous n'avons pas fait et encourager ce qu'il faut faire.»

A cette occasion, c'est le ministère des télécommunications qui a rendu compte de son travail. Le représentant de ce ministère a expliqué que parmi les principales demandes des touristes figurent la nécessité d'une meilleure connexion WI-FI et une meilleure communication téléphonique ROAMING. Il faut également compléter le réseau de communication des téléphones portables.

Sur ce point le ministre du Tourisme, Manuel Marrero a signalé :

«Cela concerne notamment les zones touristiques mais il y a aussi des tronçons de grandes routes dont la route centrale et l'autoroute qui va depuis La Havane jusqu'à Santi Spiritus où il n'y a pas de réseau. Cela demande du travail.»

Il a suggéré l'élargissement des zones WI-FI installées dans les hôtels de manière à ce que les clients puissent se brancher sur Internet depuis la plage même.

 

La réunion du conseil de ministres présidée par Miguel Diaz-Canel a fait le suivi du programme pour encourager les investissements étrangers, notamment dans le secteur industriel qui revêt un caractère stratégique pour l'économie nationale.

Le ministre du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, Rodrigo Malmierca s'est prononcé pour la priorité à donner au traitement des déchets urbains, un projet en cours de négociation avec du capital étranger.

 

«Il faut accorder la priorité à la collecte des déchets solides. Pas seulement étant donné l'ampleur du projet mais encore parce que cela viendra résoudre plusieurs problèmes en même temps. Il permet la production d'énergie renouvelable, le nettoyage de la ville qui constitue en ce moment un problème sérieux et qui aura un impact positif au point de vue sanitaire. Nous allons pouvoir faire le recyclage de plus grands volumes de déchets et pouvoir augmenter nos exportations.»

Le ministre de l'Économie et de la Planification, Alejandro Gil, a de son côté réfléchi sur la nécessité d'affaires permettant d'encourager les exportations ou au moins substituer les importations.

«La croissance de la demande nationale qui est inévitable doit être comblée par l'augmentation des capacités productives et non sur la base des importations.»

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

7625725

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 7091
  • Aujourd'hui: 5783
  • En ligne: 206
  • Total: 7625725