Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le président du parlement cubain souligne la nécessité d'encourager les investissements étrangers

La Havane, 19 mars (RHC)- Le président de l'Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire, Esteban Lazo a signalé que l'Avant-projet de Loi sur les Investissements Étrangers est un mécanisme pour la recherche de capitaux sans négliger la protection des ressources de notre pays.

Au cours d'une conférence de presse il a rappelé que notre parlement tiendra la semaine prochaine une session extraordinaire pour analyser et voter cet avant-projet de loi.

Esteban Lazo a ajouté que sans croissance des richesses internes il ne peut pas y avoir de développement ce qui explique l'importance d'attirer des investissements pour remplacer des importations et pour augmenter la productivité avec l'emploi de nouvelles technologies.

« Nous aspirons à ce que le processus d'investissements à Cuba se rapproche le plus possible de la perfection du point de vue de la rationalité et de la qualité » a souligné Esteban Lazo qui est également membre du Bureau Politique du Parti Communiste de Cuba.

Il a mis l'exemple de la Zone Spéciale de Développement du Mariel, un méga-port qui est appelé à devenir le moteur d'impulsion de l'économie cubaine et un point de répère pour l'Amérique Latine et les Caraïbes.

Revenant sur l'importance d'une bonne préparation des processus de négociations avec d'éventuels partenaires étrangers Esteban Lazo a indiqué:

« Je crois que nous sommes à même de mener à bien des processus de négociations spécialisées.

Il faudra organiser de très nombreux séminaires sur ce thème car il s'agit de choses nouvelles et de concepts très complexes que nous devons rendre compréhensibles à l'intention de la population. Travailler tous les jours avec un esprit critique et autocritique est la seule façon de pouvoir mieux faire les choses. Nous devons analyser en permanence ce que nous avons fait et ce que nous nous n'avons pas fait. Nous devons faire une analyse critique permanente du travail que nous réalisons. Il ne faut pas uniquement voir la critique comme un poignard qui blesse mais comme une pratique sociale ayant pour objectif d'améliorer le travail et d'aider ».

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6387223

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4002
  • Aujourd'hui: 3202
  • En ligne: 149
  • Total: 6387223