Le président de Cuba exhorte à élever la qualité des services de santé

La Havane, 12 février (RHC)- Le président de Cuba, Miguel Díaz-Canel, a relevé l’engagement et le niveau professionnel des travailleurs du secteur de la santé dans notre pays et il a appelé à l’élévation de la qualité des services de santé.

Au cours de la réunion de bilan du Ministère de la Santé, Miguel Díaz-Canel a exhorté à intensifier le contrôle et la supervision pour éviter les insatisfactions du peuple.

Il a également mis en exergue le travail des professionnels de la santé aux côtés des étudiants de médecine, pour préserver la vie des citoyens après la tornade dévastatrice du 27 janvier dernier.

Miguel Díaz-Canel a également relevé le processus de remise en état de centres médicaux et d’hôpitaux et il a appelé à élaborer un système pour éviter la détérioration de ces édifications. Il a signalé :

« Les histoires de vie sur le personnel qui a sauvé tous les patients dont des enfants à l’Hôpital Hijas de Galicia. L’histoire de vie de l’infirmier blessé, des secouristes qui sont tout de suite arrivés après le passage de la tornade et après, tout le travail de réparation des dégâts qui est intense et la participation des étudiants de médecine.

Il faut développer un système de travail à même d’éviter que nous ayons de nouveau les niveaux de détérioration que nous avons eu à un moment donné dans plusieurs institutions médicales car, bien que l’on déploie de grands efforts du point de vue médical et scientifique, si les institutions ne sont pas en bon état, la population sera insatisfaite ».

Pour la deuxième année consécutive, Cuba a maintenu un taux de mortalité infantile de 4 pour mille. Cette indice place notre pays à la tête des Amériques et parmi les 20 premiers pays au monde.

Le ministre cubain de la santé publique José Angel Portal a signalé que les efforts qui sont déployés cette année ont pour but de maintenir et d’améliorer ces indices et bien d’autres encore. Il a ajouté :

« Dans les nouvelles projections stratégiques du pays, la santé publique restera une priorité de notre société. La nouvelle constitution réaffirme que la santé est un droit précieux de tous les Cubains et elle signale que nous sommes responsables de la qualité des services d’attention à la population ».

 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up