Cuba pour le développement de la coopération économique avec l’Algérie

Alger, 22 février, (RHC).- Rodrigo Malmierca, ministre cubain du Commerce extérieur et des Investissements étrangers s’est prononcé pour la multiplication des échanges entre notre pays et l’Algérie.

A la clôture de la 22e session de la commission intergouvernementale pour la coopération économique, scientifique entre Cuba et l’Algerie, Rodrigo Malmierca a souligné :

"Nous devons relever le grand défi de hisser les échanges commerciaux au même niveau d'excellence que les relations bilatérales sur le plan politique".

Rodrigo Malmierca s’est félicité de la qualité de la coopération scientifique entre nos deux pays et il a fait savoir que les deux parties ont prospecté "d'autres pistes de coopération", citant le domaine de la production pharmaceutique en Algérie et pour lequel il a assuré de la "contribution" de la biotechnologie cubaine.

Le ministre cubain a également fait état de "l'identification" de nouvelles pistes de coopération dans les domaines des énergies renouvelables, de l'hydraulique, de l'agriculture, de l'industrie, des mines, etc.

De son côté, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a tout autant plaidé pour le "l'exploration" des potentialités que renferment les économies des deux pays, qualifiant la 22e  session de la Commission mixte de "jalon supplémentaire à une coopération déjà riche et diversifiée".

Cette réunion, a-t-il ajouté, est "le fruit d'une volonté politique commune au plus haut niveau visant à consolider les liens d'amitié et de solidarité, de même qu'à réaliser "un saut qualitatif " pour le partenariat bilatéral et ce, a-t-il souligné, "conformément aux orientations" des deux Chefs d'Etat, les Présidents Abdelaziz Bouteflika et Miguel Diaz Canel.

A l'issue de leurs discours de clôture des travaux de cette session, les deux ministres ont procédé à la signature d'un protocole d'accord entre l'Agence nationale de la Promotion du Commerce extérieur (Algex) et le Centre cubain de Promotion du Commerce extérieur (Procuba) prévoyant un renforcement des échanges commerciaux entre les deux pays.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up