Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Cuba condamne devant le Conseil des Droits de l'Homme la politique hostile de Washington

Photo des Archives.

Photo des Archives.

Genève, 27 février, (RHC).- Cuba a condamné devant le Conseil des Droits de l'Homme des Nations-Unies la politique hostile de Washington et notamment le blocus, considéré comme la principale violation des droits humains du peuple cubain.

Dans son intervention devant cette institution du système des Nations-Unies, Marcelino Medina, premier vice-ministre cubain des Affaires étrangères s'est ainsi référé à la politique hostile de Washington à l'égard de notre pays.

«Dans le cas de Cuba, ils cherchent à poser des écueils insurmontables pour tout effort futur en faveur du progrès des relations bilatérales. Ils ont multiplié les programmes organisés et financés depuis les États-Unis pour la subversion politique et le changement de l'ordre constitutionnel légitimement établi à Cuba.

Il s'agit d'une nouvelle escalade de la part de l'impérialisme nord-américain visant à soumettre sous sa tutelle le sort de notre pays.

Je rappelle au gouvernement des États-Unis que le peuple cubain s'impose depuis 60 ans à ces prétentions et qu'il continuera à le faire comme l'a dit le général d'armée Raúl Castro, le premier janvier dernier. Je cite:

«Nous, les Cubains, nous sommes préparés pour résister dans un scénario que nous ne souhaitons pas, et nous espérons que les têtes les plus équilibrées au gouvernement nord-américain pourront l'éviter » Fin de citation.

«M. le président, l'engagement de Cuba envers la protection des droits humains pour tous est invariable. Nous faisons des progrès dans le processus visant à consolider le cadre juridique et institutionnel pour la promotion et la protection des droits humains dans le contexte de la mise à jour de notre modèle de développement économique et social.

Nous travaillons dans la mise en application des recommandations faites lors du troisième examen périodique universel. Cuba continuera à défendre et à offrir notre coopération avec les mécanismes des droits humains appliqués sur des bases universelles, objectives et non discriminatoires.

Notre peuple continue de consolider sa démocratie socialiste, participative et authentiquement populaire.

Du 13 août au 15 novembre 2018, a eu lieu à Cuba une consultation populaire massive sur le projet de Constitution. Cela n'a jamais eu lieu aux États-Unis ou dans d'autres pays qui prétendent s'ériger en modèles de démocratie.

Des millions de personnes ont pris part aux débats.

Les électeurs ont proposé plus de 700 mille modifications. Pour la première fois dans un processus de ce genre, on a reçu les opinions et les propositions avancées par des Cubains résidant à l'étranger.

Cette vaste participation populaire a reflété l'engagement du peuple cubain envers le perfectionnement de notre notre système politique, économique et social.

Comme couronnement de ce processus, il y a seulement trois jours, le 24 février, le peuple cubain a ratifié au cours d'un référendum la nouvelle Constitution de la République.

Le taux de participation aux urnes a été de 84,4%. Le oui l'a emporté par 86,85% des voix.

Ces chiffres démontrent le soutien ferme du peuple cubain à son gouvernement, au système politique qu'il a librement choisi et à la Révolution.

Avec cette nouvelle Constitution, Cuba continuera d'avancer dans l'édification d'une nation souveraine, indépendante, socialiste, démocratique, prospère et durable et elle continuera à lutter pour concrétiser les rêves de José Marti et de Fidel Castro d'atteindre toute la justice. »

 

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8075519

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6843
  • Aujourd'hui: 3617
  • En ligne: 291
  • Total: 8075519