Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Cuba réitère ses garanties de sécurité aux diplomates en poste à La Havane aux visiteurs

La Havane, 15 mars, (RHC).- Carlos Fernández de Cossío, directeur général des États-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères, a confirmé ce jeudi à La Havane que notre pays garantit la sécurité de toutes les personnes y compris les membres du corps diplomatique en poste à La Havane.

Au cours d'une conférence de presse, Carlos Fernández de Cossío a exposé des détails sur les «troubles de santé» qu'auraient souffert des fonctionnaires étasuniens et canadiens.

Après deux ans d'investigations, les autorités cubaines ont confirmé qu'il n'y a pas d'évidences au sujet de prétendues attaques acoustiques et de dommages cérébraux aux diplomates en question.

«Les investigations réalisées à Cuba et les résultats des échanges avec des autorités des États-Unis et du Canada montrent que les informations offertes ne soutiennent ni l'hypothèse d'une quelconque attaque et de dommages provoqués par un effet acoustique ni l'hypothèse de dommages cérébraux, hypothèses suggérées et diffusées jusqu'à présent.»

Carlos Fernández de Cossío a confirmé le sérieux de l'investigation cubaine à laquelle ont participé des médecins de diverses spécialités et les garanties que Cuba offre aux visiteurs étrangers.

«Il n'y a pas de raisons pour que les diplomates se soucient de leur santé ou leur sécurité à Cuba, il n'y en a pas non plus pour les millions de visiteurs qui viennent chez nous tous les ans.

Et puis, je voudrais faire remarquer que Cuba a offert toute sa coopération pour l'investigation de cette affaire et que nous avons insisté sur la nécessité de la coopération si l'on veut vraiment arriver au fonds de la question.

Pour nous, il est frappant et l'on pourrait considérer aussi comme préoccupant le fait que le gouvernement des États-Unis ait opté pour ignorer les questionnements solides, publics et réitérés que la communauté scientifique a formulés au sujet des théories diffusées sur de soi-disant attaques acoustiques et de dommages cérébraux inexplicables.

Finalement, je voudrais réitérer qu'il n'y a pas d'évidence, de théorie ou de résultats de recherches attachées à la science justifiant l'usage du terme attaque que le gouvernement des États-Unis continue d'utiliser publiquement.»


 

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8269563

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 5273
  • Aujourd'hui: 3906
  • En ligne: 139
  • Total: 8269563