Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Washington prend de nouvelles sanctions contre des entreprises cubaines

Washington, 24 avril, (RHC).- L'administration Trump a décidé d'ajouter ce mercredi cinq autres entreprises cubaines sur la liste noire des entités interdites aux les Nord-américains pour cause du blocus.

Parmi ces entreprises dont la liste atteint presque 200 firmes, figurent la compagnie aérienne Aerogaviota, les hôtels Santa Isabel, dans la vieille Havane, El Caney et Melia Marina dans la station balnéaire de Varadero et la station de plongée Marina Gaviota.

Il s'agit de la troisième mise à jour de cette liste noire depuis 2017. A cette date, l'administration Trump a décidé d'interdire aux ressortissants nord-américains toute transaction financière avec les entités figurant sur cette liste.

Cuba a dénoncé le caractère arbitraire de cette liste qui comprend toute une diversité d'entreprises soi-disant liées au secteur de la défense et de la sécurité nationales.

Le 17 avril dernier, John Bolton, conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, a annoncé à Miami de nouvelles restrictions sur les voyages et les virements à destination de Cuba et menacé de l'adoption de nouvelles mesures contre Cuba.

Ce même jour, le secrétaire d'État, Mike Pompeo, a annoncé à Washington l'activation à partir du 2 mai du chapitre III de la loi Helms Burton, suspendu jusqu'à présent depuis l'approbation de la dite loi en mars 1996.

Washington a ainsi donné le feu vert aux ressortissants étasuniens pour poursuivre devant les tribunaux fédéraux les entreprises qui ont réalisé des gains grâce à des sociétés nationalisées dans les années 60 par le gouvernement cubain.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6284320

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3002
  • Aujourd'hui: 2112
  • En ligne: 104
  • Total: 6284320