Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Cuba exprime son soutien au gouvernement légitime de Nicolás Maduro au Venezuela

La Havane, 30 avril, (RHC).- Le Chef d’État cubain, Miguel Díaz-Canel, a salué la réponse du peuple vénézuélien à la tentative de coup d’État.

Il a souligné que l’administration étasunienne ne veut pas reconnaître cette réalité. C’est pourquoi, a-t-il relevé, Washington dit constamment que nous sommes les responsables de la situation au Venezuela et n’a pas la capacité de reconnaître que le peuple bolivarien reste fidèle à Hugo Chavez et à sa Révolution.»

Au terme de sa visite de travail à Matanzas, une province de l’ouest de notre pays, le président cubain a souligné que la manière dont le gouvernement et le peuple vénézuélien ont déjoué la tentative de coup d'Etat est un nouveau coup pour l’empire nord-américain, pour la droite au Venezuela et pour les laquais de la région qui appuient la politique impériale.

Miguel Díaz-Canel a lancé une mise en garde contre la complexité de la situation dans la région et il s’est prononcé pour le travail économique intégral dans notre pays.

A Cuba il n’y a pas d’espace pour le découragement. Il y a de l’optimisme. Nous, les Cubains, nous n’allons pas capituler.» a-t-il relevé.

Depuis la Maison-Blanche, le président Donald Trump a débité sa furie contre les coopérants cubains. Sur Twitter, il a parlé d’occupation et répété des fakes news lancées par John Bolton, son conseiller à la sécurité nationale au sujet d’une présumée négociation secrète entre les militaires vénézuéliens avec à la tête, Vladimir Padrino, et Washington.

Il est arrivé à menacer Cuba d’un blocus total.

«L’embargo, aux côtés des sanctions de plus haut niveaux, viseront l’île de Cuba. Plaise à Dieu, que tous les soldats cubains rentrent chez eux au plus vite et en paix » a tweeté Trump en guise de menace ouverte qui laisse prévoir le recours aux forces militaires, une mesure supplémentaire aux pressions qu’exerce l’administration Trump sur notre pays.

 

Cuba n’a jamais mené une politique d’occupation ni au Venezuela ni ailleurs.

Le chef de la diplomatie cubaine, Bruno Rodríguez, a précisé sur Twitter qu’au Venezuela «il n’y a que du personnel médical en mission humanitaire.

Je rejette énergiquement le blocus total de Trump» soulignait Bruno Rodríguez.

Il a précisé que 60% des 20 mille coopérants cubains sont des femmes. «Les menaces de Trump sont une couardise totale et une calomnie ».

Bruno Rodríguez a invité le président Trump à montrer les preuves de telles accusations. La Maison Blanche n’a pas répondu.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6738884

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4940
  • Aujourd'hui: 4651
  • En ligne: 249
  • Total: 6738884