L'Espagne adoptera des mesures antidotes à l'activation du chapitre III de la loi Helms-Burton

La Havane, 7 mai, (RHC).- La ministre espagnole de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme, María Reyes, a souligné à La Havane que son pays adoptera des mesures pour contrecarrer l'activation du chapitre III de la loi Helms-Burton.

Au cours d'un point de presse avec les journalistes qui couvrent la Foire Internationale du Tourisme à La Havane, María Reyes a précisé que son gouvernement protégera les investissements espagnols à Cuba.

« Nous rejetons l'activation du titre III de loi Helms-Burton. Depuis le gouvernement de l'Espagne, nous sommes en train d'activer par l'intermédiaire de la Commission européenne les divers mécanismes qui doivent se mettre à notre disposition pour défendre les intérêts des entreprises européennes et bien entendu espagnoles face à la mesure qu'a prise l'administration nord-américaine.

Donc, nous mettrons en marche toutes les mesures permettant de garantir les investissements espagnols dans cette île, nous venons de tenir un forum d'entreprises faisant le suivi de la rencontre que nous avons eue au mois de novembre lors de la visite d'État qu'a faite le président du gouvernement de l'Espagne. Cette rencontre nous encourage à continuer le travail depuis le gouvernement en faveur de la consolidation des liens commerciaux et les investissements avec le peuple cubain.

Il a été démontré ce que les entreprises espagnoles peuvent faire dans cette île dans des secteurs liés non seulement au secteur touristique, comme vous le savez, l'Espagne est le pays invité à cette édition de FITCUBA, mais encore à des secteurs stratégiques pour le développement de l'île.»

Au cours du forum d'entreprises Cuba Espagne effectué ce lundi à l'hôtel National ici à La Havane, le ministre cubain du Tourisme, a annoncé que notre pays venait de totaliser les 2 millions de visiteurs.

«Nous avons réussi à accueillir 2 millions de touristes cette année 12 jours avant que l'année dernière. C'est une nouvelle importante qui nous permet de croire, malgré les difficultés, que nous pourrons atteindre l'objectif fixé de totaliser les 5 millions de visiteurs cette année.»

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up