Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Diosdado Cabello se réunit à La Havane avec Miguel Díaz-Canel, Raúl Castro et José Ramón Machado Ventura

La Havane, 8 juin, (RHC).- Diosdado Cabello, président de l'Assemblée Nationale Constituante et vice-président du Parti Socialiste Unifié du Venezuela s'est réuni ce vendredi à La Havane avec Raúl Castro, premier secrétaire du Parti Communiste de Cuba, avec le Chef d'État cubain, Miguel Díaz-Canel et avec José Ramón Machado Ventura, second secrétaire du Parti Communiste de Cuba.

Granma, notre principal quotidien, signale que la rencontre a mis en relief les relations excellentes d'amitié entre les peuples, les partis et les gouvernements des deux pays.

Dans des déclarations à la presse, Diosdado Cabello a qualifié d'extraordinaire la réunion.

«Nous avons passé en revue l'organisation du Forum de Sao Paulo, quelques détails que nous avons en suspens, aussi une information que je voulais consulter au sujet de l'intégration entre le Venezuela et Cuba.

On nous attaque tous les deux de la même façon. Le monde doit savoir que ce qui est fait contre Cuba sera fait contre le Venezuela et que ce qui est fait contre le Venezuela sera fait contre Cuba.

Nous entendons donc que nous devons être unis, parce que nous avons un ennemi commun très puissant. Les forces de gauche du monde devraient réaliser ce qui se passe quand la droite est au pouvoir. Allez voir ce qui s'est passé au Brésil avec Lula, allez voir ce qu'on est en train de faire en Argentine contre Cristina. Rendez-vous en Équateur ou en Colombie.

Nous allons bientôt organiser une réunion ministérielle du Mouvement des Pays Non-alignés. Nous espérons l'approbation d'une proposition permettant de faire venir tous les mois au Venezuela une délégation des mouvements sociaux pour débattre avec nous de la situation au Venezuela. La raison principale est de montrer au monde ce qui se passe vraiment au Venezuela. Le calme règne dans notre pays alors que les grands médias dépeignent le Venezuela comme un territoire en guerre.

Nous faisons oui l'objet d'une guerre, mais d'une guerre économique, d'un blocus sans pitié de la part de l'impérialisme nord-américain, un blocus génocidaire qui empêche l'arrivée au Venezuela de médicaments, d'aliments qui nous empêche de rembourser à une clinique de l'Italie une greffe de moelle à 30 enfants.

Et la Cuba solidaire, avec toute son expérience, nous a offert son aide. Le président Nicolás Maduro a déjà annoncé que quatre de ces enfants seraient soignés à Cuba. »

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6050883

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 0
  • Aujourd'hui: 2756
  • En ligne: 126
  • Total: 6050883