Le ministre des Affaires étrangères de Cuba rejette les nouvelles mesures coercitives des États-Unis

La Havane, 27 juillet (RHC)- Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodríguez a rejeté les nouvelles mesures coercitives annoncées par le secrétaire d'état nord-américain Mike Pompeo contre notre pays.

Sur son compte twitter, Bruno Rodríguez s'est opposé à ces sanctions unilatérales des États-Unis lesquelles tentent d'empêcher la coopération médicale internationale du peuple cubain avec des pays frères du Sud.

Le chef de la diplomatie cubaine a également fait savoir à Pompeo que les autorités de notre pays répondront aux calomnies avec plus de fermeté et de détermination.

Washington a annoncé des restrictions de visas contre des fonctionnaires liés aux brigades médicales cubaines à l'étranger. Cette mesure s'attaque à l'un des programmes le plus solidaires de Cuba.

La mesure a été annoncée le même jour où le Département d'état a ajouté deux hôtels et deux maisons d'édition à sa liste de plus de 200 entités limitées pour les Nord-américains dans le cadre de son hostilité contre Cuba.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up