Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La revue Newsweek révèle d'autres plans des États-Unis pour déstabiliser le gouvernement cubain

Washington, 11 avril (RHC/PL)- La revue Newsweek a révélé d'autres plans des États-Unis pour déstabiliser le gouvernement de Cuba qui s'ajoutent au programme secret appelé Zunzuneo, de l'USAID, l'Agence Étasunienne pour le Développement International pour la création d'un réseau du type twitter dans l'île.

Un long reportage du journaliste Jeff Stein, intitulé « La Baie des Cochons : Comment les franc-maçons ont été impliqués dans un complot pour renverser Castro » révèle la participation d' Akram Elías, ex Grand Maître de la Grande Loge de Washington, à une opération secrète de l'USAID pour provoquer un changement de régime à Cuba.

Newsweek donne des détails sur la participation d'Akram Elías -qu'elle appelle « espion amateur attrapé dans un autre complot irresponsable pour renverser le gouvernement cubain »- à ce complot contre le gouvernement cubain et aussi à un autre contre le gouvernement syrien en essayant de fournir à des citoyens à l'intérieur de ces pays de présumées capacités technologiques des réseaux de télécommunications.

Cette publication a qualifié de bizarre, le fait qu'Akram Elias, selon son site « Capital Groups Communications » avait des contrats de relations publiques avec 18 agences de Sécurité Nationale de l'administration Obama y compris avec le Département de la Justice, avec le Département d'État, avec l'Agence Anti-drogues et avec le Département de la Sécurité Nationale.

Cette revue ajoute qu'il était aussi un personnage clé dans une campagne de longue durée de l'USAID, l'Agence Étasunienne pour le Développement international pour déstabiliser le gouvernement cubain.

«Pourquoi Elias ? Pourquoi Cuba ? Se demande Newsweek. Pourquoi un autre tournant bizarre ici, Elias était un haut officier de la franc-maçonnerie, une organisation protestante centenaire avec une longue histoire à Cuba, opportunité dont ont profité les idéologues de l'extrême droite de l'USAID pour donner d'autres caractéristiques aux tentatives de renverser le régime communiste, souligne la revue.

Newsweek ajoute qu'en 2009, Akram Elias a été à La Havane pour s'entretenir avec Alan Gross, un sous-traitant de l'USAID qui, en décembre de cette année-là a été arrêté pour avoir introduit illégalement des équipements de pointe de télécommunications sur Internet.

Un document présenté par les autorités cubaines lors de sa sentence, en 2011, indique qu'Alan Gross a reçu un appel téléphonique à Washington, en novembre 2009, d'Elias , un ex Grand Officier de la Washington Masonic Lodge, qui se caractérise par sa claire opposition au système politique cubain· -souligne la source-.

Le document ajoute qu'au cours de cette réunion Elias a dit qu'il avait pensé à l'installation du système de l'accusé dans les loges des franc-maçons de Cuba.

Un an après l'arrestation d'Alan Gross, l'USAID a décidé clandestinement de lancer un réseau du type twitter cubain supposément indépendant, appelé « Zunzuneo », à travers un réseau d'entreprises écran dans un programme d'action secrète » » ajoute le site de la revue Newsweek.

Pour couronner le tout, Newsweek ajoute que peut-être le mot « idiotie » est insuffisant pour décrire le projet « Zunzuneo » compte tenu de l'agenda des planificateurs qui se trouvaient derrière ces projets de l'USAID.

« Il ne s'agissait pas d''être efficace » a expliqué à la revue « Fulton Armstrong », un ex responsable de la CIA et de la Maison-Blanche qui a travaillé comme Officier National d'Intelligence pour l'Amérique Latine.

« Ils savent qu'ils ne vont pas renverser le régime. Ils savent que la plupart de leurs agents dans l'île sont des opportunistes et que le gouvernement cubain a démontré que beaucoup des opposants qui bénéficient de notre aide sont en réalité des agents à lui ».

Armstrong a également déclaré que l'USAID a manqué une opportunité pour obtenir la libération d'Alan Gross en 2010. Il a dit que cette agence n'a pas informé la Maison-Blanche des opérations secrètes ayant pour but d'obtenir un changement de régime à Cuba.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4084802

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4242
  • Aujourd'hui: 2079
  • En ligne: 208
  • Total: 4084802