Vienne: dénonciation du renforcement du blocus des États-Unis contre Cuba

Vienne, 20 septembre (RHC)- Le premier vice-ministre cubain de la science, de la technologie et de l'environnement, José Fidel Santana Núñez, a dénoncé à Vienne, la capitale de l'Autriche que le renforcement du blocus économique, commercial et financier des États-Unis et son application extra-territoriale entrave le développement de notre pays.

Prenant la parole à la séance plénière de la 63e édition de la Conférence Générale de l'AIEA, l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique qui siège à Vienne, José Fidel Santana Núñez a souligné que le blocus porte atteinte aussi au bien-être des Cubains, qu'il viole le Droit International et sape la souveraineté de tous les États.

Le premier vice-ministre cubain de la science, de la technologie et de l'environnement, a mis l'accent sur le fait que notre pays rejette les mesures coercitives unilatérales que Washington prend contre des pays de plusieurs régions de la planète et sa décision unilatérale et injustifiée de se retirer du Plan d'Action Intégrale Conjoint ou Accord Nucléaire avec l'Iran et de lui imposer des sanctions de nouveau.

Il a d'autre part indiqué que dans le cas de Cuba, la coopération technique avec l'AIEA a eu une influence positive, durant 40 ans, sur l'application de technologies d'irradiation, sur l'introduction de technologies de pointe dans le secteur de la santé pour le traitement de patients atteints de maladies chroniques non-transmissibles dont le cancer ainsi que la mitigation des effets du changement climatique.

 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up