Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Cuba espère l’objectivité et l’impartialité du Parlement européen pour ce qui est de l’analyse des droits humains

La Havane, 13 déc. (RHC).- Yolanda Ferrer, présidente de la Commission des Relations internationales de l’Assemblée Nationale s’est adressée au Parlement européen et à l’Assemblée parlementaire euro-latino-américaine dans le but «d’attirer l’attention des députés européens de bonne volonté sur la manipulation de la question des droits humains contre Cuba, dans le cadre de l’agenda de subversion financée et organisée par le gouvernement des États-Unis.»

La députée cubaine a exprimé sa préoccupation pour la résolution adoptée à la majorité, le 28 novembre dernier, par le Parlement européen, résolution qui se fait l’écho, dénonce Yolanda Ferrer, d’une nouvelle campagne de diffamation ourdie orchestrée par le gouvernement des États-Unis dans le cadre de leur politique échouée d’hostilité et d’agression.

«Le Parlement européen devrait s’alarmer de la politique de blocus génocidaire contre Cuba, 27 fois rejetée par l’Assemblée générale des Nations Unies et renforcée par l’administration Trump. » Dans sa lettre au Parlement européen et à l’Assemblée euro-latino-américaine, Yolanda Ferrer précise que ces 20 derniers mois, l’administration Trump a adopté 183 nouvelles mesures coercitives extraterritoriales dans le but de priver le peuple cubain de moyens essentiels de subsistance et de porter atteinte au droit fondamental, le droit à la vie.

Dans la lettre datée du 10 décembre, la présidente de la Commission des Relations internationales du Parlement cubain souligne : «Nous espérons l’objectivité et l’impartialité de cette institution honorable au lieu d’une sélectivité à l’heure d’examiner des questions liées aux droits humains dans un monde où tous les jours ont lieu des faits qui commotionnent la conscience universelle et au sujet desquels il faut la réaction et l’action urgente de tous »

Yolanda Ferrer souligne d’autre part dans sa lettre que Cuba est fière de ses actions en matière de promotion, de protection et de réalisation de presque tous les droits humains pour tous ses citoyens sans aucune distinction ou discrimination, basée sur la vocation profondément humaniste de la Révolution et continue à consolider sa coopération internationale en matière de promotion et de protection des droits humains, sur la base de la reconnaissance de leur indivisibilité, la non-sélectivité et la non-politisation »

source: ACN

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

7017007

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 7938
  • Aujourd'hui: 10600
  • En ligne: 195
  • Total: 7017007