Andorre rejette les pressions des États-Unis pour empêcher l’aide médicale cubaine

La Havane, 2 avril, (RHC).- Maria Ubach, ministre des Affaires étrangères d’Andorre, a défendu ce mercredi la souveraineté de cette Principauté européenne, touchée par le Covid-19 face aux pressions des États-Unis pour empêcher l’aide médicale cubaine.

L’arrivée de 39 cadres professionnels de la Santé en provenance de Cuba a mis la diplomatie de ce petit pays sur le qui-vive suite aux avertissements de Donald Trump qui prétend empêcher la présence de spécialistes cubains dans des nations nécessitant ce soutien.

«Je connais la position des États-Unis mais nous sommes un pays souverain et nous pouvons choisir les partenaires avec qui entretenir une collaboration » a déclaré Maria Ubach au Diario d’Andorra, cité par www.cubadebate.cu

La ministre a expliqué qu’à cause de l’impossibilité de recevoir l’aide sanitaire de l’Espagne et de la France, toutes deux sévèrement frappées par la maladie, Andorre s’est penchée pour l’aide des services de Cuba dont les spécialistes ont une longue tradition de services médicaux à l’étranger.

Source : Cubadebate.

 

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up