Cuba appelle Washington à ne pas attaquer son aide médicale et à s’occuper de ses citoyens

La Havane, 28 mai, (RHC).- Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodríguez, a signalé ce mercredi que les États-Unis devraient s’occuper de l’impact de la Covid-19 sur leurs citoyens au lieu d’attaquer la coopération médicale cubaine.

Sur Twitter, le chef de la diplomatie cubaine rappelle que des experts nord-américains s’accordent à signaler que la prise de mesures adéquates en temps utile, aurait évité un tiers ou encore la moitié des décès liés à la pandémie.

D’après des statistiques de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, le 26 mai, les États-Unis accusaient le plus grand nombre de cas confirmés: plus d’un million 600 mille et le plus grand nombre de décès : 96 mille 909.

Et pourtant, des fonctionnaires du Département d’État tentent sans cesse de discréditer la coopération médicale cubaine qui a contribué à la lutte contre le nouveau coronavirus dans une vingtaine de pays.

Source : Prensa Latina.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up