Cuba lance une mise en garde au sein de l'OMS contre les obstacles pour atteindre les objectifs du millénaire

Genève, 19 mai (RHC/PL).- Le ministre cubain de la santé publique, Roberto Morales a signalé aujourd'hui que pour atteindre les Objectifs du Millénaire dans le monde, il faut faire face aux problèmes découlant de multiples crises et de l'existence de grandes inégalités.

Roberto Morales, qui préside à Genève la 67e Assemblée Mondiale de la Santé, a dénoncé l'utilisation de nombreuses ressources pour livrer des guerres modernes de conquête qui font des milliers de morts, tandis que des dizaines de millions d'êtres humains meurent victimes de la pauvreté et de maladies évitables et curables.

« Pour ne citer qu'un seul exemple, l'argent que coûte un chasseur supersonique servirait à construire 40 000 cabinets de consultations médicales » -a-t-il relevé-.

Le ministre cubain de la santé a rappelé que , depuis le triomphe de la Révolution, en 1959, notre pays a contribué à améliorer la santé dans plus de 120 pays du monde avec l'envoie de quelque 135 000 coopérants.

« Cuba continuera a défendre, depuis l'Organisation Mondiale de la Santé, les actions de coopération et de concertation politique régionales contribuant à améliorer la qualité de l'attention à nos populations » -a-t-il indiqué-.

Se référant à l'ordre du jour de la rencontre, qui prendra fin samedi, le ministre a expliqué qu'il inclut des thèmes prioritaires à niveau mondial et que le débat général portera sur le rapport existant entre le changement climatique et la santé.

« La réduction de la mortalité maternelle et infantile reste un thème en suspens, raison pour laquelle cette rencontre doit analyser en profondeur toutes ses dimensions » -a-t-il ajouté-.

Un autre point à l'ordre du jour est le plan d'action pour la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles qui constituent une menace pour le bien-être de nos peuples » -a-t-il déclaré-.

Le ministre a remercié tous les États qui ont contribué à conférer à Cuba le grand honneur d'être choisie pour présider les travaux de la 67e Assemblée de l'OMS.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up