La ministre haïtienne de la santé remercie Cuba de l'aide apportée à son pays dans ce domaine

Genève, 21 mai (RHC)- La ministre haïtienne de la santé, le docteur Florence Duperval Guillaume a remercié Cuba, à Genève, de l'aide apportée à son pays dans les domaines de l'attention médicale et de la formation de personnel médical et paramédical.

« C'est une aide sans conditions, fraternelle. C'est un véritable exemple de solidarité » a indiqué la ministre haïtienne de la santé dans son intervention à l'Assemblée Mondiale de la Santé que préside Cuba cette année.

Florence Duperval Guillaume a mis en exergue l'appui du personnel médical cubain aux victimes du tremblement de terre de 2010 et à la lutte contre l'épidémie de choléra et contre d'autres maladies.

« Nous recevons aussi de l'aide dans la formation de ressources humaines, pas seulement des médecins mai aussi du personnel paramédical » -a-t-elle expliqué- »

La ministre haïtienne de la santé s'est référée à la création des services de rééducation ce qui a permis de soigner des personnes amputées d'un ou plusieurs membres après le séisme qui a fait 250 000 morts et des centaines de milliers de blessés.

Elle a rappelé la récente inauguration de l'hôpital communautaire de référence de Bon Repos, relevant de l'Institut Haïtien de Rééducation et de l'Atelier National d'Orthèses et de prothèses.

Pour sa part, Néstor Marimon, directeur des relations extérieures du ministère cubain de la santé publique a rappelé que le premier groupe de médecins cubains est arrivé à Port-au-Prince le 4 décembre 1998 dans la cadre d'une brigade d'urgence pour des cas de désastres après le passage dévastateur des ouragans George et Mitch.

Il a signalé qu'au moment du tremblement de terre du 12 janvier 2010, 367 coopérants cubains de la santé se trouvaient déjà en Haïti et que ce chiffre a été porté ensuite à 1 546.

Néstor Marimon a ajouté que jusqu'à présent 889 jeunes haïtiens ont été formés comme médecins à Cuba.


Cuba préside à Genève la 67e Assemblée Mondiale de la Santé ce qui est une reconnaissance de ses acquis en matière sanitaire et de son aide à beaucoup de pays dans le monde dans ce domaine.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up