Le président élu de Bolivie critique les sanctions des États-Unis contre Cuba

Luis Arce a largement remporté la présidence de la Bolivie aux élections du 18 octobre dernier.

La Paz, 27 oct. (RHC) Le président élu de la Bolivie, Luis Arce, a critiqué ce lundi les sanctions économiques des États-Unis contre des pays comme Cuba et le Venezuela, tout en défendant des relations fondées sur le respect de la souveraineté des nations.

Luis Arce a déclaré à l’agence de presse russe Sputnik qu’aucun pays n’a le pouvoir d´en juger un autre et encore moins de s’immiscer dans les affaires intérieures d’autres nations.

Nous ne sommes pas d’accord avec ce qu’ils font avec Cuba, le Venezuela, ou un autre pays, a-t-il déclaré en évoquant les blocus économiques imposés par les États-Unis à ces pays, mesure qu’il a qualifiée d’infantile.

Le vainqueur des élections du 18 octobre dernier en Bolivie pour le Mouvement Vers le Socialisme a estimé que les relations avec Washington seront «d’égal à égal» et dépendront du respect de la souveraineté.

Tant qu’ils nous respecteront, nous parlerons sans aucun problème, a noté l´ancien ministre de l’Économie et professeur d’université.

Source: Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up