Les États-Unis cherchent à frapper d'une amende une banque française pour avoir violé le blocus de Cuba

La Havane, 30 juin (RHC)- Le gouvernement étasunien prétend réclamer à la Banque Nationale de Paris le paiement d'une amende de 10 milliards de dollars pour avoir supposément contourné le blocus étasunien contre Cuba et contre d'autres pays.

Le quotidien « The Wall Street Jornal a fait savoir que si ce recours judiciaire en arrive à se concrétiser, ce serait l'une des plus grandes amendes jamais imposées à une banque en territoire étasunien.

La résolution finale sur l'affaire concernant les activités de cette entité financière de 2002 à 2009 avec Cuba, l'Iran et le Soudan, pourrait être annoncée dans quelques semaines

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up