Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le Président Raúl Castro dénonce en Bolivie des actions illégales contre des gouvernements souverains

Santa Cruz, Bolivie, 15 juin (RHC).- Le président cubain Raúl Castro a dénoncé en Bolivie la multiplication d’actions illégales, cachées et subversives, ainsi que l’utilisation du cyberespace  pour essayer des déstabiliser des pays qui n’acceptent ni l’ingérence ni la tutelle.
 
Prenant la parole ce dimanche au cours de la séance plénière du Sommet du Groupe des 77 plus la Chine qui se tient dans la ville bolivienne de Santa Cruz de la Sierra, le président cubain a relevé :

" N’importe quel pays peut faire l’objet d’attaques informatiques ayant pour but de fomenter le manque de confiance, la déstabilisation et des conflits potentiels » a indiqué le président cubain qui a ajouté que « aujourd’hui le cas le plus clair est celui du Venezuela, contre lequel sont utilisés les moyens les plus sophistiqués de subversion et de déstabilisation y compris des tentatives de coup d’état suivant les conceptions de la guerre non conventionnelle que les États-Unis appliquent aujourd’hui pour renverser des gouvernements, fomenter la subversion et déstabiliser des sociétés ».

Raúl Castro a également indiqué qu’actuellement la souveraineté des États est violée ; que l’on porte atteinte de façon ouverte aux principes du Droit International et aux postulats du Nouvel Ordre Économique International, que l’on impose des concepts qui tentent de légitimer l’ingérence, que l’on a recours à la force et que l’on menace de l’utiliser en toute impunité et que les médias sont utilisés pour promouvoir la division.
 
« L’écho des menaces contre « 60 ou plus coins obscurs du monde » proférées par le président Georges W. Bush, de toute évidence contre des pays membres du Groupe des 77 » résonne encore dans nos oreilles » -a signalé Raúl Castro.
 
Le chef de l’État cubain a ajouté que depuis plus de 50 ans, Cuba est victime d’un blocus génocidaire de la part des États-Unis, d’actes de terrorisme qui ont coûté la vie à des milliers de Cubains et qui ont causé d’importants dégâts matériels.
 
Il a relevé que l’inclusion absurde de Cuba dans la liste de pays qui, de l’avis de Washington, promeuvent le terrorisme dans le monde est un affront au peuple cubain mais –a-t-il souligné- « pendant toutes ces années, la solidarité ferme des membres du Groupe des 77 plus la Chine, nous a accompagnés et je les en remercie au nom du peuple cubain » a indiqué Raúl Castro.
 
 Le président cubain a enfin relevé : « nous devons témoigner notre solidarité à ceux qui sont menacés d’agression. Profitons de ce 50e anniversaire du Groupe des 77 pour renouveler notre engagement commun de concerter nos efforts et de resserrer les rangs pour bâtir un monde plus juste »
Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

5163547

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 2724
  • Aujourd'hui: 1666
  • En ligne: 140
  • Total: 5163547