Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La majorité des Cubano-américains veulent que les États-Unis assouplissent leur politique envers Cuba et s'opposent au blocus

Miami, 18 juin (Reuters).- Les résultats d'un sondage ont révélé que les Cubano-américains de Miami appuient l'assouplissement des politiques de ligne dure adoptées par les États-Unis contre Cuba lors de la Guerre Froide et que même une majorité est disposée à accepter des liens plus étroits avec notre pays.
 
Les résultats du sondage, rendus publics mardi par l'Université Internationale de la Floride, ont révélé que 52% des 1000 personnes d'origine cubaine interrogées dans le Comté de Miami-Dade s'opposent au blocus commercial contre Cuba qui dure depuis plus de 50 ans, mais le chiffre se réduit à 49% parmi les Cubano-américains naturalisés étasuniens.
 
 
68% des personnes interrogées sont favorables aux relations diplomatiques avec Cuba et 69% se prononcent pour la levée des restrictions sur les voyages des Étasuniens à Cuba.
 
La politique actuelle ne permet l'octroi d'autorisations pour voyager à Cuba que sous une licence  strictement contrôlée pour des motifs culturels et académiques.
 
 
Les résultats mettent en évidence le changement parmi les membres de la communauté de Cubains qui habitent aux États-Unis et ils démontrent que les opinions sont beaucoup moins monolithiques en raison des changements démographiques.
 
 
Le sondage a été financé par le groupe « Trimpa », une firme de consultation qui a son siège au Denver et qui promeut le changement social ainsi que par l'Open Society Foundations, qui finance des causes de politiques publiques.
 
 
Guillermo Grenier, professeur de sociologie à l'Université Internationale de la Floride, qui a aidé à la direction du sondage a indiqué que les résultats pourraient amener le gouvernement de Barack Obama à réviser de nouveau la politique des États-Unis envers Cuba et à permettre un plus grand nombre de voyages et une plus grande activité commerciale.
 
« Il n'y a plus aucune raison pour avoir crainte d'une réaction politique à Miami au sujet de la position envers Cuba » -a-t-il déclaré à l'agence de presse Reuters dans une interview.
 
 
Le sondage, réalisé entre février et mai, a également révélé que les Cubano-américains les plus jeunes , qui ont quitté Cuba plus récemment, sont plus favorables à un changement de politique que ceux qui sont arrivés aux États-Unis dans les années 60.
 
 
 
« Les tendances sont claires » a ajouté Guillermo Grenier qui a précisé que les Cubano-américains les plus âgés sont en train de mourir tandis que 20 000 Cubains arrivent aux États-Unis chaque année en vertu des accords migratoires signés avec Cuba.
 
 
Le sondage a révélé que par exemple, seuls 8% des jeunes cubano-américains âgés de 18 à 29 ans appuient le blocus alors que le chiffre est de 65% chez les plus de 65 ans.
 
 
 En 1991, 87% des personnes interrogées a appuyé le blocus alors que le chiffre est actuellement de 48%.
Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3850329

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4569
  • Aujourd'hui: 1716
  • En ligne: 179
  • Total: 3850329