Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Un livre d'Ignacio Ramonet sur Hugo Chavez est présenté à La Havane

La Havane, 29 juillet (RHC)- Le libre « Mi primera vida » (Ma première vie), un volumineux essai biographique, de l'intellectuel français Ignacio Ramonet, a été présenté à La Havane à l'occasion du 60e anniversaire de la naissance du leader bolivarien Hugo Chávez.

« Je suis sûr qu'Hugo Chávez serait heureux que cette œuvre ait une édition à Cuba compte tenu de l'affection que l'Éternel Commandant Bolivarien éprouvait pour ce pays et pour Fidel Castro » a signalé Ignacio Ramonet au Mémorial José Martí, de la Place de la Révolution, prenant la parole au cours de la présentation du livre publié par la Maison d'Édition José Martí.

Le volume, de 673 pages, élaboré par l'Imprimerie Federico Engels, du Conseil d'État, est le résultat, comme l'a signalé l'auteur lui-même- de 100 heures de conversations qu'il a eues avec Chávez au cours de rencontres prévues ou occasionnelles tout au long de 3 ans.

« Les entretiens -a-signalé Ignacio Ramonet- ont eu lieu dans divers endroits du Venezuela qui incluent la localité où Chavez est né et où il a passé son enfance, des centres où il a étudié, ses modestes appartements au siège du gouvernement à Caracas et d'autres endroits.

« Ce livre pourrait s'intituler « Cómo se fabricó Chávez » (Comment Chávez a -t-il été fabriqué ? car je me suis fixé pour but de montrer aux lecteurs d'où est sorti cet être exceptionnel » -a-t-il ajouté.-

«J'ai voulu expliquer spécialement pourquoi tout en étant un militaire d'académie, il a transformé son pays en un pays avec un système politique et social juste au profit des humbles » a signalé le journaliste et ancien directeur du Monde Diplomatique.

Il a rappelé que le plus usuel en Amérique Latine depuis des années était qu'un militaire putschiste devienne un assassin et un exploiteur mais que « la boussole de Chávez s'est dirigée vers des caps insoupçonnés et en parfaite harmonie avec ses origines humbles qui est ce que j'ai voulu démontrer » -a-t-il signalé.

Après avoir donné lecture d'anecdotes contenues dans le livre et qui montrent le sens élevé de l'humour qu'a toujours caractérisé le leader bolivarien, Ignacio Ramonet, professeur à l'Université Paris VII et auteur de plus d'une douzaine de livres, s'est dit très satisfait du travail de la Maison d'Éditions José Martí et de l'éditeur Jorge Fernández.

Après s'être référé au travail excellent d'impression de livres à Cuba, Ignacio Ramonet a qualifié le travail fait avec son œuvre de très soigneux, surtout le tirage qui a atteint 6000 exemplaires cousus main.

Il a fait éloge de la typologie utilisée, qui permet une lecture facile, ainsi que l'inclusion de photos et d'une carte du Venezuela ce qui permet au lecteur de se situer toujours dans la scène dans laquelle s'est déplacé Chávez jusqu'à ce qu'il ait assumé le pouvoir dans son pays, période qu'englobe le volume.

Il a fait savoir que « Ma première vie » est en cours de traduction dans plusieurs langues et qu'il devra paraître en septembre en Allemagne et que l'on travaille simultanément dans la traduction en français, en turc, en italien et dans d'autres langues en vue d'éditions successives dans beaucoup de pays.

Edité par Peio Ponce
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8091716

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6525
  • Aujourd'hui: 6588
  • En ligne: 259
  • Total: 8091716