Les effets du blocus étasunien contre Cuba sont analysés en Argentine

Buenos Aires, 22 octobre (RHC)- L'Ambassadeur de Cuba en Argentine, Jorge Lamadrid, a dénoncé à Buenos Aires, le fait que les propres arguments brandis par les États-Unis pour imposer le blocus à Cuba font de cette politique hostile un génocide comme le décrit la Convention de Genève.

Jorge Lamadrid s'est réuni avec des représentants de la presse locale et internationale pour analyser les conséquences du siège mis par Washington à notre pays et qu'il a qualifié de cruel et d'obsolète.

Le diplomate cubain a rappelé que 188 pays ont condamné une telle politique de la Maison-Blanche durant la période de sessions de l'Assemblée Générale en 2012. Il a précisé que seuls trois pays ont voté contre dont les États-Unis et Israël.

Le mardi 29 Cuba présentera, pour la 22e année consécutive une résolution à ce forum mondial pour exiger la fin du blocus étasunien.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up