Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Un spécialiste cubain met l'accent sur le caractère graduel de la fusion des deux monnaies

La Havane, 23 octobre (RHC)- Juan Triana, spécialiste au Centre d'Études sur l'Économie Cubaine, a mis l'accent sur le caractère positif et graduel de la fusion des deux monnaies existant actuellement dans notre pays et dont le début a été annoncé hier dans une note officielle.

Dans des déclarations qu'il a faites à Radio Havane Cuba, Juan Triana a indiqué:

« Il faut voir l'unification monétaire comme un long processus car il s'agit d'une mesure complexe qui introduit de grands changements dans l'économie cubaine et qui concerne tous les secteurs, toutes les familles, toutes les entreprises. Elle va donc avoir un impact au fur et à mesure qu'elle sera appliquée. »

Juan Triana a ajouté que la dualité de change existe dans notre pays depuis 1959 quand le peso cubain était paritaire avec le dollar étasunien. Plus tard, dans les années 90, le CUC ou peso convertible a vu le jour. Il a ajouté:

«Nous avons une dualité monétaire : le CUC et le peso cubain circulent dans le pays et c'est un phénomène qui nuit à l'économie et qu'il faut éliminer à un moment donné. Cette élimination est prévue dans les Grandes Lignes de la Politique Économique et Sociale du Parti Communiste de Cuba et de la Révolution et le gouvernement vient d'annoncer le début du processus qui y aboutira.

Il faut se préparer, il faut préparer les institutions car cela concerne tout le monde y compris les entreprises dont certaines peuvent être affectées et certaines peuvent en bénéficier.

Puis viendra le processus qui concerne les particuliers, qui sera graduel et sur la base de la déclaration officielle sur le respect des comptes en banque en CUC. C'est très bon en réalité ».

Juan Triana, s'est référé aux liens qu'établit la population entre la fusion des deux monnaies et le pouvoir d'achat:

«Le thème du pouvoir d'achat il faut le lier aux prix plutôt qu'à la fusion des deux monnaies. Les prix et le rapport entre les prix et les salaires sont une autre question.

Évidemment, au fur et à mesure que les prix, les coûts et les salaires deviendront plus transparents lorsqu'une seule monnaie, le peso cubain, sera en circulation, l'on pourra déployer de plus grands efforts en faveur de la hausse du pouvoir d'achat des personnes.

Le pouvoir d'achat est en rapport avec la relation prix-salaire ainsi qu'avec la productivité et la production dans le pays. »

Nous avons demandé à Juan Triana à quoi sert une monnaie unique et laquelle des deux: le CUC ou peso convertible et le peso cubain sera maintenue. Il a répondu:

« C'est le peso cubain qui sera maintenu. C'est la décision correcte qui a été prise. Cela a un grand avantage : le processus de comptabilité et de contrôle des dépenses deviendra plus transparent. Nous saurons vraiment quelles entreprises sont rentables ou non.

Ce sont les avantages que ce processus d'unification des deux monnaies aura dans l'immédiat surtout dans les entreprises. Le processus commence dans ce secteur car il est le plus important de notre économie. Le volume de ses transactions est très supérieur à celui du marché et de la consommation.

C'est pourquoi il est important de pouvoir classer nos entreprises suivant leur efficacité et leur productivité. Cela est possible si l'on a un taux de change adéquat et une seule monnaie »

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

5649584

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 2933
  • Aujourd'hui: 2504
  • En ligne: 130
  • Total: 5649584