Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Rodrigo Malmierca met en exergue les opportunités d'investissement dans la Zone Spéciale du Mariel

Moscou, 24 octobre (RHC)- Le ministre cubain du commerce extérieur et des investissements étrangers, Rodrigo Malmierca, a mis en exergue à Moscou, les opportunités qu'offre aux investisseurs russes la Zone Spéciale de Développement du Mariel, dans l'Ouest de notre pays.

« Notre gouvernement a récemment approuvé ce projet qui offrira toute une série d'avantages aux investisseurs étrangers en raison du régime spécial qui y sera appliqué » a souligné Rodrigo Malmierca dans des déclarations à l'agence de presse Prensa Latina.

« Nous voulons attirer des entreprises sérieuses dotées de technologies propres qui ne contaminent pas l'environnement et qui nous aident à consolider les exportations et le remplacement d'importations » -a-t-il indiqué.

Rodrigo Malmierca a souligné qu'au cours de la conférence de présentation donnée à la Chambre de Commerce de Moscou, l'intérêt des chefs d'entreprises russes a été mis en évidence.

Il a relevé que les chefs d'entreprise ont exprimé un intérêt particulier pour les télécommunications, l'énergie renouvelable et la production de pièces de rechange pour les machines.

Le ministre cubain du Commerce Extérieur et des Investissements Étrangers a réaffirmé que les domaines de l'industrie pharmaceutique et de la biotechnologie ont également été cités en raison du niveau élevé de développement que Cuba a atteint dans ces secteurs.

« Nous sommes d'avis qu'avec cette zone spéciale du Mariel nous donnons de nouvelles opportunités pour développer les liens économiques de Cuba avec le monde et, très particulièrement, avec des pays comme la Russie, avec lesquels nous avons des relations économiques très importantes » -a-t-il relevé-.

Se référant aux Grandes Lignes de la Politique Économique et Sociale du Parti Communiste de Cuba et de la Révolution, Rodrigo Malmierca a indiqué que la 103e inclut la création de zones spéciales de développement.

« Au fur et à mesure que nous actualiserons notre politique vis-à-vis des capitaux étrangers en créant de meilleures conditions de travail, nous pourrons utiliser les investissements étrangers comme un véritable moteur pour compléter nos efforts en faveur du développement » -a-t-il souligné-.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6046156

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3730
  • Aujourd'hui: 1594
  • En ligne: 123
  • Total: 6046156