Cuba enverra en Afrique 165 coopérants de la santé pour combattre l'Ebola

Genève, 12 septembre (RHC).- Le gouvernement cubain enverra en Afrique de l'Ouest une brigade de 165 coopérants de la santé répondant à l'appel de l'OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé à rassembler des forces dans la lutte contre la plus grave épidémie d'ébola de l'histoire.

Au cours d'une conférence de presse conjointe à Genève avec la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, le ministre cubain de la santé publique, Roberto Morales a précisé que la brigade est formée de 62 médecins et de 103 infirmiers et infirmières qui ont plus de 15 ans d'expérience.

Le ministre cubain de la santé a précisé que les professionnels de la santé ont été choisis parmi ceux qui avaient exprimé leur disposition de travailler de concert avec n'importe quel pays qui en a besoin. Il a ajouté qu'ils ont tous travaillé dans d'autres pays en cas de désastres naturels et épidémiologiques.

Roberto Morales a relevé:

«Cette brigade qui sera formée de 165 collaborateurs dont un groupe important d'infirmières et de médecins est formée de personnes que nous avons choisies parmi tous ceux qui, à Cuba, se sont portés volontaires pour participer à cette mission. Ce sont des personnes qui travaillent dans nos institutions et dont 23% se sont acquittés avant de missions internationalistes à plus d'une reprise. En réalité nous considérions que l'effort principal que nous puissions faire doit être centré pour commencer sur un pays, dans l'attente que d'autres pays répondent à l'appel de l'OMS. De cette façon, le personnel n'est pas dispersé, l'on évite sa fatigue et la possibilité que certaines normes soient violées. L'on évite aussi que des membres de la brigade puissent tomber malades.

Nous sommes en train de préparer tous nos coopérants. Ils se trouvent d'ores et déjà à La Havane dans un centre d'accueil où ils reçoivent une formation spéciale que lui donnent les experts de l'Institut de Médecine Tropicale Pedro Kouri pour faire en sorte qu'ils soient bien formés pour pouvoir assumer cette tâche. De concert avec l'OMS, on les munira du matériel garantissant leur protection.

Les antécédents de la coopération cubaine se trouvent en Sierra Léone où nous avons une brigade formée de 23 coopérants et nous avons aussi une brigade en Guinée Conakry, mais plus petite. Ses membres ont reçu une bonne formation aussi pendant leurs vacances à Cuba et elle dispose des moyens de protection nécessaires ».

Au cours de la première rencontre des deux dirigeants Margaret Chan a remercié Cuba de sa réponse immédiate à la demande du Secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki Moon. Elle a relevé comment notre pays est engagé , non seulement envers la santé de sa population mais aussi avec celles d'autres pays du monde.

Les données les plus récentes de l'OMS indiquent que jusqu'à présent, l'épidémie de l'ébola a provoqué la mort de quelque 2 400 personnes en Afrique de l'Ouest sur un total de 4 784 personnes infectées.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up