Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le ministre russe des affaires étrangères qualifie de pernicieux le blocus des États-Unis contre Cuba

Moscou, 22 octobre (RHC/PL).- Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov a considéré comme absolument inutile et pernicieux le blocus unilatéral des États-Unis contre Cuba qui porte atteinte aux relations commerciales entre les pays.

Condamnant avec fermeté cette politique de châtiment contre l'île qui dure depuis plus de 50 ans, Sergueï Lavrov a relevé que la Russie pose ce problème de façon régulière au cours de prises de contact avec les États-Unis, persuadée du fait du caractère nuisible d'une telle pratique -a-t-il signalé.-

Le ministre russe des affaires étrangères a ajouté que l'Europe et le Canada, de même que la Russie ces derniers temps, participent à des projets d'investissement à Cuba.

Sergueï Lavrov a également indiqué que Cuba est un pays absolument ouvert à la coopération avec tous les pays du monde. Il a qualifié de significative l'absence de sentiments anti-étasuniens chez les Cubains.

Il a ajouté que sans renoncer ni à leur fierté en tant que peuple ni à leur dignité les Cubains sont disposés à résoudre toutes les questions, y compris celles des États-Unis, sur la base de la justice et de l'égalité de droits.

Le chef de la diplomatie russe a également fait l'éloge de tout ce qu'a fait Cuba pour les pays de l'Amérique Latine, en particulier dans le domaine de la santé publique, ce qui a été reconnu avec véhémence par les leaders de l'Argentine, du Brésil, du Venezuela -a-t-il signalé-.

Le ministre russe des affaires étrangères a rappelé que même le secrétaire d'État étasunien, John Kerry, a été obligé de reconnaître le niveau élevé de  formation des médecins cubains lorsqu'il a fait l'éloge de la décision de Cuba d'envoyer des centaines de spécialistes de la santé pour la lutte contre le virus de l'Ébola au Liberia, en Sierra Léone et en Guinée.

« Je suis persuadé du fait que Cuba a de grandes perspectives et en particulier notre coopération avec ce pays frère  et ancien partenaire » a souligné Sergueï Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a ajouté que notre pays qui est un symbole de la liberté en Amérique Latine, a l'appui « sans exception » de tous les pays de la région y compris de ceux qui sont considérés comme pro-occidentaux.

Sergueï Lavrov a attribué cette position à la conscience qui amène notre pays a apprécier plus la liberté et à refuser les recettes des États-Unis.

Il a rappelé la dynamique ascendante des relations entre la Russie et Cuba avec un accent sur les prises de contact bilatérales régulières à tous les niveaux et la signature d'importants accords entre les gouvernements et les entreprises. 

Le ministre russe des affaires étrangères a mis l'accent sur l'importance qu'a pour la Russie la perception des sentiments de solidarité et de soutien de la part d'alliés fidèles et d'amis au moment où son pays fait l'objet de nombreuses sanctions de la part des pays occidentaux et d'une féroce campagne médiatique ayant pour bit d'isoler Moscou dans les affaires internationales.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

5663089

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3697
  • Aujourd'hui: 2379
  • En ligne: 127
  • Total: 5663089