Le premier vice-président cubain lance un appel à mettre en cause les modèles culturels négatifs

La Havane, 12 janvier (RHC).- Le premier vice-président cubain, Miguel Díaz-Canel, a mis l'accent sur la nécessité que les étudiants mettent en cause les modèles culturels négatifs qui prolifèrent actuellement.

Invité au Troisième Conseil National de la FEU, la Fédération des Étudiants, qui s'est tenu à La Havane, Miguel Díaz-Canel a souligné l'importance d'encourager la création d'espaces pour les loisirs qui contiennent des contenus de valeur et qui encouragent l'enrichissement culturel, éthique et humaniste des jeunes.

Il a également lancé un appel à réfléchir et à identifier le rôle des étudiants cubains face à un scénario global marqué par l'augmentation des contenus banaux et par la promotion de fausses nécessités de consommation.

Le premier vice-président cubain a signalé que l'extension universitaire est une des fonctions d'intégration des centres d'études supérieures car elle constitue un espace qui permet de resserrer les liens avec la société.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up