Les conversations migratoires entre les États-Unis et Cuba se terminent à La Havane

La Havane, 21 janvier (RHC/agences).- Josefina Vidal, directrice générale des États-Unis au ministère cubain des affaires étrangères et le sous-secrétaire adjoint du Bureau pour les Questions de l'Hémisphère Occidental du Département d'État des États-Unis, Edward Alex Lee, ont reconnu que des progrès ont été faits dans plusieurs thèmes migratoires.

Au cours d'une conférence de presse au terme des conversations entre nos deux pays, la délégation étasunienne a exprimé sa satisfaction pour la discussion « productive » sur des questions migratoires au cours de ce premier jour qui marque la reprise du dialogue de haut niveau entre nos deux pays interrompu depuis 1980.

 »Le caractère productif et de collaboration de la discussion d'aujourd'hui prouve que, en dépit des claires différences qui persistent entre nos deux pays, les États-Unis et Cuba peuvent trouver des opportunités pour avancer dans nos intérêts mutuellement partagés » a déclaré à la presse Edward Alex Lee qui a conduit la délégation étasunienne au dialogue migratoire à La Havane, le premier après l'annonce, le 17 décembre, du rétablissement des relations entre nos deux pays.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up