Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Les cinq antiterroristes cubains reçoivent des distinctions des institutions consacrées à la diffusion de l'œuvre de José Marti.

La Havane, 4 mars (RHC).-Les cinq antiterroristes cubains Gerardo Hernández, Ramón Labañino, René González, Antonio Guerrero et Fernando González ont reçu hier à la Havane plusieurs distinctions remises par les institutions dédiées à l'étude de la vie et l'œuvre de José Marti, notre Héros National.

Au Mémorial José Marti, les cinq se sont vus décerner la médaille commémorative du 160 e anniversaire de la naissance de notre Héros National, distinction remise par le Musée Maison natale.

Yusuan Palacios, au nom du Mouvement des Jeunes inspirés des idées de Martí leur a remis la ¨Couronne de laurier¨ et ¨le Prix Jeune Patrie¨. Pour sa part Haydée Díaz, directrice du Mémorial, leur a donné une réplique de la plume de l'illustre écrivain cubain, dont la base est composée de pierres authentiques de la carrière de San Lazaro, l'endroit où l'intellectuel a été condamné à des travaux forcés.

Le Centre d'Études sur José Marti les a honorés avec la distinction ¨Penser est servir¨, le plus important prix décerné par cette institution. De son côté Erasmo Lazcano, vice-président premier de la société Culturelle José Marti leur a donné des tableaux du peintre Kamyl Boulaudy.

Dans des déclarations exclusives au Service Français de Radio Havane Cuba, Fernando Gonzalez a signalé au sujet de cette journée inoubliable :

« Cette journée a été très émouvante. Le matin, au mémorial à Celia Sanchez il y a eu une cérémonie au cours de laquelle la Fédération des Femmes cubaines nous a remis l'Ordre 23 août, qui est remis exceptionnellement à des hommes. Et maintenant nous nous trouvons ici où nous avons reçu cet hommage des organisations appartenant au Programme sur José Martí. Pour nous Martí, comme pour tous les Cubains, est extrêmement important mais pour nous, dans les conditions de la prison, d'éloignement de la Patrie, avoir Martí à la portée nous nourrissait au quotidien. »

Pour sa part Gerardo Hernández a signalé:

« Nous sommes super contents, un peu fatigués mais heureux. Nous essayons de rendre à notre peuple une portion de l'amour que nous recevons chaque jour. Je profite de cette occasion pour remercier non seulement notre peuple des témoignages de solidarité que nous avons reçu tout au long de ces années, mais à des amis d'autres pays qui nous ont tant appuyé tout au long de cette lutte. Grâce à l'effort de chacun d'entre vous, nous nous trouvons aujourd'hui ici ».

Edité par Michele Claverie
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8072147

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6843
  • Aujourd'hui: 245
  • En ligne: 213
  • Total: 8072147