Des autorités cubaines lancent une mise en garde contre la situation des réfugiés dans le monde

La Havane, 20 juin (RHC).- Des autorités cubaines ont lancé une mise en garde à La Havane sur la problème mondial des réfugiés.

Elles ont dénoncé le fait que, depuis la fin 2014 jusqu'au début de cette année, presque 60 millions de personnes ont été déplacées de force de leurs pays d'origine.

Au cours d'un meeting qui s'est tenu dans notre capitale à l'occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés qui est célébrée aujourd'hui, Alberto Aragón, représentant à Cuba du Haut Commissaire de l'ONU pour ce thème, signalé qu'il faut que tous les pays œuvrent en faveur de la solution de ce problème. Il a indiqué qu'une sur 122 personnes dans le monde est un réfugié, un déplacé ou un demandeur d'asile.

Alberto Aragón a précisé que 50% des réfugiés dans le monde sont d'origine afghane, syrienne, palestinienne ou somalienne et il a mentionné le Pakistan, la Turquie, l'Iran, le Liban et l'Éthiopie parmi les pays récepteurs.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up