Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

John Kerry relève que les États-Unis accueillent avec satisfaction les relations diplomatiques avec Cuba

La Havane, 14 août (RHC).- Le Secrétaire d'État américain John Kerry a signalé que les États-Unis et Cuba ne sont pas prisonniers de l'histoire. Je me sens comme chez moi. C'est un jour pour oublier de vieilles barrières -a-t-il déclaré.

Il a ajouté que les présidents Raúl Castro et Barack Obama ont pris des décisions courageuses pour rétablir les relations diplomatiques entre nos deux pays.

John Kerry a pris la parole ce vendredi à La Havane durant la cérémonie au cours de laquelle le drapeau des États-Unis a été hissé à l'Ambassade de ce pays dans notre capitale.

« Aujourd'hui est le jour de laisser de côté les vieilles barrières » a souligné John Kerry.

Le Secrétaire d'État étasunien a indiqué que les États-Unis accueillent avec satisfaction les relations de son pays avec le gouvernement de Cuba.

Il a ajouté que quand les citoyens de nos deux pays se connaîtront mieux, quand ils échangeront des idées , de la culture et feront des affaires de façon habituelle, tout cela sera avantageux pour Cuba et pour les États-Unis

Le chef de la diplomatie étasunienne a mis l'accent sur la pertinence du rapprochement entre nos deux pays aux moments actuels. Il a relevé que ce processus constitue une façon de démontrer au monde que Cuba et les États-Unis ne sont ni ennemis, ri rivaux, mais des voisins qui se souhaitent le bien.

Au début de la la cérémonie, le Chargé d'affaires de la mission diplomatique des États-Unis, Jefrey DeLaurentis a souhaité la bienvenue à John Kerry, le premier chef de la diplomatie étasunienne qui visite Cuba en 70 ans

« Je n'avais jamais pensé que je verrai le drapeau des États-Unis ondoyer dans cet édifice. Ceci est le début d'un nouveau chapitre dans l'histoire de notre pays » a indiqué DeLaurentis dans son discours.

La directrice des États-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères , Josefina Vidal, qui a présidé la délégation cubaine aux négociations sur le rétablissement des relations diplomatiques ainsi que Roberto Jacobson, secrétaire d'État adjointe des États-Unis pour l'Amérique Latine ont assisté, entre autres à la cérémonie

Après le discours de bienvenue de DeLaurentis, le poète cubano-étasunien Richard Blanco a lu un poème intitulé « Cosas del mar » (Des choses de la mer).

Les trois marines qui ont ramené, en 1961, le drapeau des États-Unis à l'Ambassade de La Havane, Larry Morris, Mike East et Jim Tracey, l'ont hissé de nouveau au cours de la cérémonie.

Pendant que le drapeau était hissé, l'hymne national des États-Unis était interprété par une fanfare de l'Armée Étasunienne.

Au terme de la cérémonie, John Kerry a été reçu par Bruno Rodríguez au siège du Ministère cubain  des Affaires étrangères où ils ont eu des conversatios officielles à huit clos.

 

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4078157

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4001
  • Aujourd'hui: 3367
  • En ligne: 188
  • Total: 4078157