La volonté de Cuba et de l'Angola pour garantir à la femme la place qui lui revient dans la société est mise en exergue

Luanda, 20 octobre, (RHC).- La volonté de l'Angola et de Cuba de permettre aux femmes d'augmenter leur pouvoir, social, économique et politique a été confirmée lors de la visite au siège de l'Assemblée Nationale de l'Angola, de Surina Acosta, Secrétaire d'Organisation de la FMC, la Fédération des Femmes cubaines.

 

La dirigeante féminine cubaine a été reçue par la présidente du Groupe Parlementaire de femmes à l'Assemblée Nationale de l'Angola, Cándida Celeste da Silva, qui lui a fait savoir que 83 femmes forment ce groupe.

Elle a signalé que l'égalité de genre au delà des partis politiques est au centre de leur combat.

La dirigeante cubaine a signalé quant à elle que presque 50% des élus cubains sont des femmes, ce qui fait de Cuba le premier pays d'Amérique et le 3è du monde à atteindre un tel niveau.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up