Barack Obama signe une loi qui l'empêche cependant de tenir sa promesse de fermer la prison de la base de Guantanamo

Washington, 26 novembre, (RHC).- Le président étasunien, Barack Obama, a signé le projet de loi de défense nationale et cela bien que le texte l'interdit de fermer la prison de la base navale de Guantánamo.
 

Obama a expliqué qu'il a paraphé la loi qui autorise des fonds pour 607 milliards de dollars, car elle prévoit des bénéfices essentiels pour les militaires et leurs familles, ainsi que pour des opérations militaires clefs à niveau mondial et cela bien qu'il soit en désaccord avec l'interdiction de fermer la prison de la base.

Le président a exprimé sa déception suite à l'échec du Congrès pour adopter des actions positives concernant cette question. Maintenir cette prison ne s'adapte pas aux intérêts de Washington en tant que nation et ternit son image dans l'arène internationale.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up