De nouvelles mesures des États-Unis à l'égard de Cuba entrent en vigueur dès aujourd'hui

Washingon, 27 janvier, RHC.- De nouvelles mesures des États-Unis à l'égard de Cuba entrent dès aujourd'hui en vigueur. Elles incluent un paquet de crédits favorisant certaines exportations. Cependant, Cuba demeure dans l'interdiction d'utiliser le dollar dans ses transactions internationales.

Les régulations comprennent l'assouplissement des catégories des voyages des Étasuniens à la Havane. Mais le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à Cuba depuis plus d'un demi siècle reste intact.

 

Des experts qualifient les mesures de positives, mais d'insuffisantes, compte tenu du fait que le président Barack Obama a la faculté d'éliminer les éléments substantiels des sanctions contre Cuba. Mais, c'est le Congrès le seul qui peut lever dans sa totalité le blocus.

Dans un communiqué, diffusé hier, les Départements du commerce et du trésor des États-Unis, précisent qu'avec les nouvelles mesures, les systèmes de payement et de financement des exportations nord-américaines autorisées à Cuba, y compris des produits étasuniens fabriqués dans un pays tiers, des opérations aéroportuaires et des voyages, seront modifiés.

Les mesures appliquées par le Bureau de Contrôle d'actifs étrangers faciliteront les voyages à Cuba et permettront des accords sur des places réservées, des codes partagés, et des locations temporaires à des lignes aériennes locales.

Des opérations concernant la tenue de réunions professionnelles, de préparation pour affronter des désastres, pour l'échange d'informations, entre autres seront également autorisées.

 

 

Édité par Lisandra Marrero



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up