Le chef de l'État major de la Défense Civile analyse à Santiago de Cuba l'activité sismique de ces dernières semaines

 

 

Santiago de Cuba, 1er février, (RHC).- Le chef de l'État major de la Défense Civile, le général de division Ramon Pardo Guerra a analysé avec des spécialistes du CENAIS, le Centre National de la Recherche Sysmologique, l'activité sismique anormale de ces dernières semaines dans la province de Santiago de Cuba.

Bladimir Toiran, directeur du CENAIS, a expliqué que malgré la diminution de l'activité sismique aussi bien au point de vue du nombre d'événements que de leur fréquence de temps, le danger d'un fort séisme est toujours latent.

“Pour une évaluation favorable, a-t-il précisé, il faut davantage de jours, personne ne peut se fier. La position géographique de Santiago de Cuba et la mémoire historique sur la question, nous poussent à être informés en permanence et à nous préparer pour la mitigation des effets de désastres, face aux risques réels d'un séisme”

Répondant à une question du chef de l'État major de la Défense Civile sur la couverture du réseau des stations sismologiques, Enrique Arango, vice-directeur technique du CENAIS, a signalé qu'après l'installation l'année dernière de celle de Chivirico, une localité de la province et vendredi dernier, d'une autre à Pilon, la couverture est assurée par un total de 13 stations qui travaillent en permanence.

Il a ajouté qu'en ce moment sont en cours de montage trois autres, l'une à Moa, une localité de la province d'Holguin, la seconde à Baracoa, dans l'extrême Est de l'île et la troisième à Loma de Yarey.

Sur ce point, le sous-directeur technique du CENAIS a annoncé l'installation de nouvelles stations dans le centre et dans l'Ouest de l'île.

Le chef de l'État major de la Défense Civile a ensuite visité en compagnie du premier secrétaire du Parti communiste dans la province, Lazaro Expósito, le poste installé par le Conseil provincial de la Défense civile pour les cas de séismes de grande intensité.

Ils ont constaté sur place le fonctionnement des structures de diverses commissions dont les services de santé, de radio et de télévision.

Le lieutenant colonel Gustavo Alvarez, chef de la Défense Civile dans la province de Santiago de Cuba, a déclaré que 15 points sont prévus dans toute la ville pour assurer la protection de la population en cas de séisme. Ces points disposent d'espaces pour l'accueil de familles, les services de santé, de gastronomie et de toilettes écologiques.

Le chef de l'état major de la Défense Civile a qualifié de sûre et fonctionnelle l'infrastructure créée et il a salué la diffusion par les médias des mesures indiquées par la Défense Civile.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up