Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le président cubain Raul Castro prend congé de Barack Obama

La Havane, 23 mars, (RHC/PL).- Le président cubain, Raul Castro, a pris congé, à l'aéroport international de La Havane, de son homologue étasunien Barack Obama. Ce dernier venait de conclure une visite officielle qualifiée d'historique, car c'est la première d'un chef d'État nord-américain en 88 ans.

Peu avant le départ du président Obama pour l'Argentine, les deux présidents se sont serrés la main une nouvelle fois en signe de bonne volonté au sujet du processus pour la normalisation des relations entre les deux pays, engagé en décembre 2014.

Dans le cadre du programme de sa visite à La Havane où il est arrivé dimanche en compagnie de sa famille et d'une délégation de 40 élus au Congrès, le président étasunien a rendu hommage à José Marti, Héros National de Cuba, sur la Place de la Révolution et il a analysé au cours des conversations officielles avec le président cubain, Raul Castro, toute une série de questions d'intérêt commun dans lesquelles les deux parties peuvent avancer malgré les divergences.

Au terme des conversations le président cubain a confirmé dans des déclarations à la presse la volonté partagée d'avancer dans l'art de la cohabitation civilisée, afin de promouvoir des liens mutuellement bienfaisants.

De son côté, le président Obama a qualifié d'extraordinaires les acquis de Cuba dans les domaines de la santé et de l'éducation et il a confirmé quelques-unes des mesures adoptées par son administration afin d'améliorer les échanges avec Cuba.

Après son entretien avec le président Raul Castro, le chef de la Maison Blanche a pris part au forum d'affaires Cuba- États-Unis, également organisé dans le cadre de sa visite à La Havane, où il a souligné que l'économie cubaine est en train de changer et que les États-Unis sont prêts à nous accompagner dans ce processus. A cette occasion, il a une nouvelle fois appelé le Congrès des États-Unis à lever le blocus économique, commercial et financier, que Washington a officiellement décrété en février 1962 et qui reste encore en vigueur malgré les mesures adoptées par Obama.

La dernière journée d'Obama à Cuba a été marquée par son discours devant une représentation de la société civile cubaine et par sa présence aux cotés de Raul Castro au match amical de base-ball entre une équipe de Cuba et un Club des Grandes Ligues des États-Unis, le Tampa Bay Rays.

Dans son discours, il a exposé sa vision du concept de démocratie, et des nouveaux théâtres qui s'ouvrent aux relations entre les deux pays, dont les peuples, a-t-il dit, ont des valeurs commun et sont unis par des liens historiques et culturels.

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8260263

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 5747
  • Aujourd'hui: 5886
  • En ligne: 182
  • Total: 8260263