Le Venezuela rejette le rapport du Haut commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme

La Havane, 23 juin, (RHC).- Le Venezuela a rejeté le rapport du Haut commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme à cause de son caractère interventionniste.

Le Haut commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU, Zeid Ra'ad Al Hussein, avait qualifié de lamentable la situation des droits humains au Venezuela et demandé un engagement accru de la Cour pénale internationale contre une soi-disant répression menée par les autorités depuis 2014.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a dénoncé la méthodologie utilisée pour camoufler la crédibilité et la rigueur technique exigée à un tel organisme multilatéral. Il a souligné que le rapport viole les principes de l'objectivité, de l'impartialité et de la non sélectivité.

Jorge Arreaza a vu dans ce document une nouvelle preuve du mépris de la part du Haut Commissaire de l'ONU pour les droits humains à l'égard des institutions et du cadre juridique international.

Le rapport, a-t-il relevé, usurpe des attributions qui ne relèvent que de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up