Venezuela : mise en garde contre l’existence d’un agenda caché derrière la présumée aide humanitaire

Caracas, 22 février (RHC)- Un éditorial publié par l’hebdomadaire La Voz de Colombia indique que derrière la dite aide humanitaire se cache le poison de la provocation pour créer une tête de pont au Venezuela.

Le journal du Parti Communiste Colombien signale qu’il y a des plans cachés à propos du concert de demain dans la ville frontalière de Cúcuta et surtout pour samedi, jour fixé pour la remise forcée de la présumée aide humanitaire.

La Voz de Colombia qu’a dirigé pendant des années le remarquable journaliste feu Carlos Lozano, a indiqué que les mouvements de porte-avions et de croiseurs et l’utilisation de bases militaires d’où part la présumé aide, sont des signes qui font penser à une éventuelle intervention sous n’importe quel prétexte.

L’éditorial indique que si Washington choisissait l’option militaire contre le gouvernement constitutionnel du Venezuela, cela entraînerait des conséquences imprévisibles.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up