La défense de Lula exige la suspension des procureurs de l'affaire Lava Jato

Brasilia, 14 août, (RHC)-. L'équipe de la défense de l'ex-président brésilien, Luiz Inacio Da Silva, Lula, ont présenté un recours exigeant la suspension de procureurs affectés à l'opération Lava Jato et qui ont agi contre son client.

D'après les sources consultées par l'agence Prensa Latina, les avocats de Lula ont fait inclure dans leur recours une demande d'ordre judiciaire en faveur de la remise en liberté de leur client.

Ce dernier est écroué en prison depuis avril 2018 pour de soi-disant délits de corruption passive et de blanchiment d'argent.

L'équipe de la défense de Lula cite comme argument des messages échangés par Sergio Moro, aujourd'hui ministre de la Justice et le procureur Deltan Dalagnol et rendus publics par le site The Intercept Brésil.

Ces messages révèlent le non respect des droits d'impartialité et de la présomption d'innocence établis par la Constitution.

Ces messages démontrent que Sergio Moro et Deltan Dalagnol savaient qu'il n'y avait pas de preuves contre Lula dans l'affaire de l'appartement triplex à Sao Paulo ni de liens entre l'ex-président et Petrobras, la compagnie brésilienne des pétroles, les deux axes des chefs d'accusations du ministère public.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up