La police chilienne réprime une marche pour les droits de l'homme

Santiago du Chili, 9 septembre (RHC)- Avec des émeutes et des arrestations a pris fin la traditionnelle marche pour les Droits de l'Homme qui a lieu toujours en septembre à Santiago du Chili  pour évoquer la mémoire des victimes de la dictature de Pinochet.

Des médias chiliens précisent que la police a utilisé des grenades lacrymogènes contre les manifestants qui rappelaient   le 46e anniversaire du putsch militaire contre le président Salvador Allende le 11 septembre 1973.

Les participants à la marche ont demandé justice pour les milliers de Chiliens disparus et ils ont exigé le non retour aux années noires du régime fasciste dans ce pays sud-américain.

 

 

 

                      

 
 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up