La Russie critique l'incapacité de l'occident d'influer sur les opposants syriens qui ne veulent pas dialoguer avec le gouvernement

Édité par Michele Claverie
2013-10-14 13:56:42

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

Moscou, 14 octobre (RHC-EFE)- La Russie a accusé l'Occident d'être incapable d'influer sur le Conseil National Syrien , un des principaux groupes de l'opposition , après que ce dernier ait refusé d'assister à la conférence prévue mi novembre à Genève , en vue de trouver une issue au conflit dans le pays arabe

Dans une conférence de presse à Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a considéré qu'il s'agit du plus grand obstacle pour chercher la paix en Syrie, et il a relevé que ceux qui protègent les groupes armés sont intéressés par la poursuite du conflit.

D'autres dépêches en Syrie se font l'écho de l'adhésion de ce pays, comme membre plein à la Convention sur l'Interdiction des Armes Chimiques, dans des moments où quelques 60 experts internationaux contrôlent la destruction des arsenaux de ce type d'armes en territoire syrien.

 



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up