Le Venezuela rejette les accusations du Guyana

Caracas, 4 mars (RHC) Le ministère des Affaires étrangères du Venezuela a rejeté  ce qu’il qualifie d'"accusations" de la part de son voisin Guyane concernant le contentieux bilatéral sur la région d’Esequibo.

La position de Caracas a été exprimée dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères de ce pays, rendu public par le détenteur de ce porte-feuille, Jorge Arreaza, dans lequel il exprime son "rejet énergique" des déclarations du Guyana, qui sont jugées "imprécises et fausses" dans le but de "nourrir un état d’opinion négatif contre le Venezuela".

La déclaration du Guyana de mardi accusait le Venezuela d’avoir violé "son" espace aérien lorsque "deux avions de combat vénézuéliens, Sukhoi SU 30, ont survolé la communauté d’Eteringbang et la piste d’atterrissage à très basse altitude", comme le décrit la note.

Selon le Venezuela, "une fois de plus, de manière insensée, le Gouvernement guyanais prétend produire de fausses versions des opérations de patrouille régulière aux frontières du Venezuela, menées par les Forces armées nationales bolivariennes, strictement circonscrites au territoire vénézuélien non contesté".

La déclaration du Guyana prétend, selon le Venezuela, "feindre un acte d’agression présumé contre la république sœur du Guyana", ce qui, insiste Caracas, "est déconcertant", puisqu’il s’agit d’une "accusation sans fondement, basée sur des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, sans fournir de localisation précise et géo localisée de la zone en question".

Le Venezuela rappelle en outre que, selon des accords antérieurs comme celui de Genève de 1966, aucune des deux parties ne peut se référer au territoire litigieux comme étant le sien; et se prononce pour "Maintenir une position favorable à la reprise de l’esprit et des mécanismes en vue d’un règlement pacifique et mutuellement satisfaisant du différend bilatéral sur le Guyane Esequibo".

 

Source/Telesur

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up