Le MAS remporte les élections régionales en Bolivie

Édité par Reynaldo Henquen
2021-03-22 19:52:45

La Paz, 22 mar (RHC) Le président du Tribunal Suprême Electoral (TSE), Salvador Romero, a confirmé la victoire du Mouvement vers le Socialisme (MAS), aux élections régionales et qui peut faire campagne en vue du second tour qui aura lieu le 11 avril.

"En ce qui concerne les campagnes, elles peuvent déjà se dérouler jusqu’à 72 heures avant le jour du scrutin", a déclaré l’autorité électorale lors d’une conférence de presse.

À La Paz, le candidat du Mouvement vers le Socialisme (MAS), Franklin Flores et Santos Quispe du groupe Jallalla La Paz, se sont disputés le poste de gouverneur. Une situation similaire se produira à Chuquisaca entre Damián Condori de Chuquisaca Somos Todos (CST) et Juan Carlos León du MAS.

À Tarija, Óscar Montes du groupe Unidos por Tarija et Álvaro Ruiz du Mouvement vers le Socialisme sont les candidats qui aspirent au gouvernement pour le second tour du 11 avril. Et, à Pando, Miguel Becerra du MAS et Regis Richter du Mouvement Troisième Système (MTS).

Selon le calendrier électoral pour l’élection des autorités politiques départementales, régionales et municipales 2021, la diffusion de propagande électorale dans les médias pour le second tour s’inscrit dans l’activité 79 du lundi 29 mars au mercredi 7 avril.

L’article 24 de la loi sur le régime électoral dispose que les gouverneurs sont élus dans une circonscription unique départementale à la majorité absolue des suffrages valablement exprimés.

"Dans le cas où aucune des candidatures n’a obtenu la majorité absolue des suffrages valablement exprimés, l’on procède à un second tour entre les deux candidats les mieux placés, en appliquant à cet effet les dispositions établies pour le second tour de l’élection de la Présidente ou du Président de l’État plurinational", lit-on dans les normes.

Le second tour est prévu pour le dimanche 11 avril et s’applique dans tous les départements où le gagnant n’a pas obtenu 51 % des voix ou n’a pas obtenu au moins 40 % et une différence de 10 % par rapport à la deuxième candidature.

Le Mouvement vers le Socialisme-Instrument Politique pour la Souveraineté des Peuples (MAS-IPSP) a remporté la Mairie de la ville de Sucre après avoir procédé ce dimanche à la répétition du vote dans trois bureaux de vote. Son candidat, Enrique Leaño, est maintenant le bourgmestre élu.

Avec 100 % de votes officiels, le MAS-IPSP a atteint la première place avec 57506 votes, soit 33,26 % du vote.



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up