Le président de l'Équateur condamne l'espionnage des États-Unis

Édité par Michele Claverie
2013-11-06 13:44:46

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

Paris, 6 novembre (RHC-PL)- Le président de l'Équateur Rafael Correa, a condamné en France l'espionnage pratiqué par les organes d'intelligence des États-Unis contre de nombreux pays et des gouvernants dans le monde.

Lors d'une conférence à l'Université de Sciences Po de la ville de Poitiers, il a déclaré que si son pays était responsable de tels actes, le gouvernement nord-américain l'aurait dénoncé devant le tribunal de La Haye.

Les déclarations du chef de l'État équatorien ont suivi la dénonciation faite à Quito par le procureur général de la République, Diego García, sur l'interception de courriels internes du gouvernement pour être utilisés dans l'affaire Chevron.



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up