Un politologue colombien considère que la mise en liberté de guérilleros des FARC-AP permettrait leur réinsertion sociale

Bogota, 30 novembre, (RHC).- Le politologue colombien, Álvaro Villarraga considère que la mise en liberté de 30 guérilleros des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie- Armée du Peuple, sera une occasion unique pour contribuer à la réinsertion des groupes rebelles dans la société.

Álvaro Villarraga a fait savoir que ce geste du gouvernement de Juan Manuel Santos de gracier une trentaine de guérilleros est un premier pas vers un processus de réinsertion de ces combattants à la vie civile.

Il a souligné que ce geste de paix et de construction de confiance répondant aux avancées des dialogues de paix démontre que des progrès importants ont été faits vers la signature d'un accord définitif.

En plus de la libération d'un groupe de guérilleros, le gouvernement colombien a annoncé un plan d'action pour améliorer l'assistance sanitaire aux prisonniers des FARC-AP, il a promis de les installer dans des espaces spéciaux pour faciliter l'étude de leur situation en vue d'une future réinsertion de ces combattants.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up